ACCUEIL
ARCHIVES
FORUMS
CHAT IRC
STAFF
  REALTV EN COURS
Star Academy 8
Autres
  REALTV PASSEES
Année 2006
Année 2005
Année 2004
Année 2003
Année 2002
Année 2001


Real TV France - LE PENSIONNAT DE CHAVAGNES : Episode 4 !
LE PENSIONNAT DE CHAVAGNES : Episode 4 ! 23 Septembre 2004
C’est déjà l’avant dernier épisode du pensionnat de Chavagnes.

Cela fait donc 3 semaines qu’ils sont là et tous (Charlotte mise à part) ont commencé à rentrer dans le rang et à se plier à la discipline et à la rigueur.
Reveil à Chavagnes avec M. Navaron qui fait la police dans les chambrées quand il découvre du papier toilette au sol. Il les informe qu’ils auraient tous pour la peine une double ration d’huile de foie de morue à boire. Le premier cours de la journée est avec M. Zirmi alias le frère caché de Mathieu Gonet (tant la ressemblance est flagrante). Dès le début du cours et pour ne pas changer Charlotte qui lui parlait avec insolence (« Ouai c’est bon ») est renvoyée du cours en direction du bureau de M. Navaron.

M. Zirmi s’explique un peu plus tard avec Charlotte afin de la mettre face à ses responsabilités. Après cette discussion, Charlotte, 15 ans, prend la décision de bluffer dorénavant les professeurs.

Le cours suivant est dispensé par la prof de chorale qui leur apprend un nouveau chant. Pendant ce cours, Romain (ex-bonnet d’âne) s’est endormi. Il est rappelé à l’ordre par Mme Baurens qui dispense également le cours de calligraphie. Pendant son cours, elle demande à Séfir de faire des P (pets) au tableau ce qui provoque le fou rire et le chahut dans l’assistance.

M. Navaron qui n’est jamais très loin expulse Séfir et Clémence du cours puis la classe entière. Aurélien, 14 ans trouve dommage que les élèves soient aussi dissipés. Séfir doit présenter des excuses à Mme Baurens pour son attitude à son égard avant que M. Navaron ne recadre l’ensemble des élèves sur les règles à suivre au sein du pensionnat.

C’est déjà la dernière ligne droite avant le certificat pour les élèves. Le directeur, M. Dignat leur indique qu’il n’est pas question de présenter à l’examen des élèves dont il aurait à rougir et qu’à ce jour seuls 15 d’entre eux ont un niveau souhaitable. Sarah, Charlotte, Cissé, Alisée, Mathilde chez les filles, Benoît, Arthur et Romain chez les garçons ont moins de 5 sur 10 de moyenne générale.

Les deux moins bons élèves de la classe que sont pour l’heure Mathilde et Romain ne pourront pas si les choses restent en l’état passer l’épreuve du certificat d’études précise le directeur. Sarah, Romain et Mathilde sont choqués par l’annonce du directeur. « Ma parole si je le passe pas, je m’en vais, j’appelle ma mère je lui dis de venir me chercher » indique Romain.

Mme Baurens donne des cours de rattrapage à certains d’entre eux en prévision du contrôle d’histoire.

M. Zirmi donne l’intitulé du contrôle avant que les élèves ne planchent pendant une heure sous l’œil de M. Navaron. Certains d’entre eux trichent alors que le surveillant général n'y voit que du feu. La pression aidant la récréation est devenue le lieu où l’on révise avec l’aide des professeurs comme Mme Baurens et Mme Zirmi.
Romain décidé à se rattraper est désormais très assidu. Dans son portrait ces parents le décrivent comme quelqu’un de peu motivé par l’école pour la bonne et simple qu’on ne sait pas lui donner l’envie d’apprendre.

Pour ne pas changer, les filles suivent plus tard un cours de cuisine (enseigné aux jeunes filles dans les années 50) sous la direction de Mlle Bertrand pendant que les jeunes garçons font des travaux manuels (sur du bois) en suivant les directives de M. Brun

Plus tard dans la journée, Mme Baurens juge le niveau des élèves sur l’hymne du pensionnat qu’ils devront chanter devant leurs parents le jour de la remise du certificat d’étude. Mathilde obtient un rôle de choix dans la chorale et force l’admiration de ses camarades.

Comme dans toute émission de télé réalité qui se respecte, il y a un anniversaire à fêter à Chavagnes à savoir celui d’Aurélien alias le premier de la classe. Pour fêter les 15 ans d’Aurélien, les élèves improvisent une bataille de yaourt et d’eau. Pour une fois, M. Navaron n’en saura rien.
La nuit venue. Olivia (qui a oublié Kevin ?) explique face caméra qu’elle se sent trop bien avec David pendant que David ajoute qu’Olivia a tout ce qu’il faut pour le faire craquer.

Les cours de soutien succèdent aux cours de soutien. Les élèves sont désormais de plus en plus volontaires pour y participer. Mathilde 15 ans, la dernière de la classe est décrite dans son portrait comme une mauvaise élève à l’école qui est souvent rêveuse et qui n’a pas trop le goût de l’effort.
M. Zirmi rend ensuite les copies d’histoire. Majid reçoit un 10 sur 10. Aurélien obtient 8 sur 10. Aurélien avoue que le moindre décalage avec Majid ressert la compétition entre Majid et lui. Cissé (6,5), Arthur (5,5), Romain (7) et Mathilde (6,5 sur 10) passent d’une note très faible a une note au dessus de la moyenne.

Romain est satisfait de ses progrès fulgurants d’autant qu’il explique à Mme Baurens « J’ai pas triché hein ! ». Le professeur de chant et de théâtre fait une répétition générale avec les élèves en prévision du spectacle de fin « d’année » basé sur « Roméo et Juliette ». Habillée par Mlle Bertrand, OIivia se transforme en une Phèdre plus ou moins convaincante. Métamorphosée, elle cumule les bonnes notes et ses camarades notent sa progression et son sérieux dans l’effort.

Mlle Baurens décide de faire des groupes de 4 élèves en mettant dans chacun des groupes un élève jugé comme étant faible comme responsable. Ils sont dispatchés dans différente salle et ont 1 heure pour préparer une dissertation dont le sujet est « Décrivez-nous la vie au pensionnat de Chavagnes ».

Romain qui se voit déposséder de son rôle de leader par Majid qui lui fait de remarques sur son orthographe, pique une crise et quitte le groupe de travail dénonçant le côté « Je sais et je veux tout faire » de son camarade. Il finit par réintégrer le groupe quelques minutes avant la fin. Cela ne l’empêche d’avoir une explication musclée avec Majid.
Remit de sa querelle avec Majid, Romain finit par relativiser et à penser aux bons résultats qu’il a obtenu, lui qui nous dit-il était viré de partout quand il était à l'école. Il explique même face caméra qu’il compte demander à ses parents en rentrant chez lui de l’inscrire dans un pensionnat.
Exceptionnellement, les élèves sont invités la nuit venue à aller observer le ciel au cœur de la forêt afin de reconnaître quelques étoiles. M. Navaron est leur guide. « Peut être qu’on ira sur la lune un jour, on en parle » leur explique celui qui doit faire comme si l’on était en 1950. Il leur dispense quelques réflexions philosophiques sur le temps qui passe et la nécessité de profiter du temps présent. Une fois n’est pas coutume, il arrache des larmes à Olivia et provoque les applaudissements dans l’assistance.

Le lendemain, M. Dignat rappelle que les deux plus mauvais élèves de la classe (une fille et un garçon) ne passeront pas l’épreuve du certificat.

Alisée et Mathilde chez les filles ainsi que Arthur et Romain chez les garçons (les 4 derniers) seront départagés sur une épreuve de lecture expressive extraite de l’œuvre d’Alfonse Daudet « Le petit chose ». Chacun d’eux doivent recruter parmi les élèves leurs entraîneurs. Le ton l’articulation et l’expression seront jugés par le directeur ainsi que Mme Baurens. Romain est déterminé à battre Arthur « Je vais le tuer, je vais le bouffer c’est tout » explique-t-il d’un ton on ne peut plus déterminé.

Mathilde, Arthur, Romain et Alisée se succèdent. Arthur sort convaincu qu’il a raté l’épreuve tout comme Alisée. M. Dignat et Mme Baurens semblent d’accord avec eux. Romain sort quant à lui très satisfait de sa prestation. L’un de ses camarades (toujours sensible au langage des années 2000) ajoute « t’inquiète t’as tout n*quer ça va le faire »

Romain, Mathilde, Arthur et Alisée (loin derrière) est le classement donné par Mme Baurens à son collègue M. Dignat. L’heure du verdict arrive officiellement un peu plus tard dans le réfectoire. M. Dignat annonce que M. Majid arrive en tête du classement général avec 8,67 sur 10 devant Aurélien. Du côté des filles, on retrouve Clémence en tête.

Parmi les 4 plus mauvais de la classe, les notes sont 4 sur 10 pour Alisée (prestation non convaincante), 7 sur 10 pour Arthur (bel effort), 8 sur 10 pour Mathilde (lecture sensible très appréciée) et 9 sur 10 à Romain qui reçoit « bien joué » de la part du directeur.

Mathilde avant dernière est autorisée avec 4,68 sur 10 est autorisée à se présenter à l’examen contrairement à Alisée et son 4,38 sur 10. Romain et Arthur obtiennent 4,98 tous les deux ce qui poussent le directeur à leur permettre de passer tous les deux l’épreuve du certificat d’étude.

Alisée est donc la seule sur 24 élèves à être recalée. Elle se voit réconfortée par ses camarades. Aurélien touché par le fait d’être deuxième derrière Majid n’a pas dit son dernier mot et espère bien repasser devant lui lors de l’épreuve du certificat.

La semaine prochaine sera diffusé le dernier épisode du pensionnat de Chavagnes. La dernière ligne droite pour les élèves avant le retour vers le futur© tant attendu…

Ajout :
L'épisode 4 du pensionnat de Chavagnes a rassemblé 5 millions de téléspectateurs pour 22% de PDM permettant à M6 de se placer juste derrière TF1 et son Commissaire Moulin (7 820 000 téléspectateurs pour 37,2 de parts de marché). La RealTV de M6 gagne près de 300 000 téléspectateurs par rapport à la semaine dernière.

Par Sadry